Face aux vents: la thérapie par le plein air

La santé mentale ne se maintient pas qu’à l’aide de pilules. C’est le pari que fait l’équipe de Face aux vents, qui propose la thérapie d’aventure comme outil de traitement. Depuis un peu plus d’un an, ces jeunes professionnels de la santé et du plein air font vivre à la clientèle de divers programmes cliniques des expériences qui n’ont rien à voir avec ce qu’on imagine de la psychiatrie de nos jours : de la randonnée pédestre, du camping et du canyoning dans des milieux naturels apaisants, loin des agents stressants habituels. À travers ces défis, les participants sont amenés à travailler sur leur confiance en eux, leur autonomie et leurs habiletés sociales.

Si ça c’est pas meilleur qu’une pilule…

Une dose de grand air et de travail physique peut certainement faire des petits miracles. Pensez à la satisfaction et à l’euphorie que vous avez éprouvées en grimpant votre première montagne, en allumant votre premier feu de camp ou en courant votre premier kilomètre. Combinées aux bienfaits d’une journée au grand air, ces sensations agréables donnent des ailes. Il faut juste avoir le courage de faire le premier pas. Et c’est là qu’une petite tape dans le dos de la part d’une personne qui croit en nous fait toute la différence.

Si vous cherchez une cause à encourager dans le temps des fêtes, vous êtes à un clic de participer à quelque chose de grand : http://www.faceauxvents.org/nous-aider/

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s